gingko biloba
Botanique Herboristerie Naturopathie Vidéos

[vidéo] Le dernier Gingko Biloba de son genre

By on 15 janvier 2018

Le dernier Gingko Biloba de son genre

Le ginkgo biloba est un arbre, et il est le seul membre de la famille des ginkgoacées. Il est originaire de Chine.
Il s’agit de la plus ancienne famille d’arbres, vraisemblablement apparue il y a 270 millions d’années. Il peut atteindre de 20 à 30 mètres de hauteur.

Selon Francis Hallé, le ginkgo serait immortel, n’ayant aucun prédateur naturel, pas de maladies connues ni de parasites. Seul l’être humain ou d’éventuelles tempêtes destructrices pourraient l’abattre. Ainsi il peut vivre jusqu’à 1000 ans.

Il est dioïque, c’est à dire qu’il y a l’arbre mâle et l’arbre femelle. Sa maturité sexuelle arrive vers ses 20 ou 30 ans.
Ses feuilles sont souvent formées de deux lobes en forme de palme, et sans nervures.
Il n’y a pas de fruits, ce sont des ovules que l’on voit, directement sur l’arbre.

L’arbre mâle produit du pollen en très grande quantité, et c’est porté par le vent que celui-ci arrive sur les ovules de l’arbre femelle, pour initier la reproduction.

Quel usage médicinal.

Les feuilles de gingko (molécules extraites dans l’alcool ou directement en poudre) sont utilisées contre les problèmes de varices, d’hémorroïdes et de peau, mais aussi pour les problèmes de mémoire.

Quel usage alimentaire.

A l’intérieur de l’ovule, il y a ce qu’on appelle l’amande. Ce n’est pas vraiment une amande, mais c’est comme ça qu’on l’appelle.

Il y a une partie extérieure qui est dure, et c’est l’intérieur qui se mange.
Ça ne sent pas très bon. La chair qui est autour de cette amande a une odeur de vomi.
A l’intérieur de la partie dure, se trouve une partie tendre, qui est consommée en Asie. Très utilisée en Thaïlande, mais partout ailleurs en Chine, au Japon…

Il faut prendre des précautions, quand vous les récoltez, parce que cette chair qui sent mauvais, peut donner des inflammations, des allergies au niveau de la peau.

Certaines personnes n’ont pas de réaction, mais dans le doute, nous vous conseillons de les dépiauter avec des gants.

Ensuite, la comestibilité est à prendre avec précaution.
En Asie, où ils consomment l’amande, ils disent de ne pas trop en manger, surtout pour les enfants.

Dans le doute, nous vous conseillons de goûter, d’en manger 5 ou 6 petites boules de temps à autre, mais pas beaucoup plus.

Il semblerait qu’il faille manger cette partie là cuite, plutôt que crue, et donc en petite quantité. C’est très agréable.

RECEVEZ GRATUITEMENT PAR MAIL

tout sur nos 6 plantes sauvages comestibles et médicinales préférées et les règles de cueillette à connaître !


Entrez votre e-mail :
TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RECEVEZ GRATUITEMENT PAR MAIL

tout sur nos 6 plantes sauvages comestibles et médicinales préférées et les règles de cueillette à connaître !


Entrez votre e-mail :
Rechercher sur le site
Retrouvez-nous sur Facebook