Le saule blanc (Salix alba) et la reine des prés (Filipendula ulmaria) sont de véritables aspirines sauvages. Saviez-vous qu’elles contiennent toutes deux de la salicyline, une molécule anti-inflammatoire ?
Ces deux plantes sont traditionnellement utilisées en infusion ou en décoction pour les maux de tête et les douleurs. Dans l’organisme, la salicyline est transformée en acide salicylique, puis cette molécule a pu être extraite, synthétisée et modifiée.
L’acide acétyl-salicylique obtenu est breveté et commercialisé sous le nom “Aspirin” depuis 1899 par la firme Bayer.
Le nom de l’aspirine vient de “a spirea”, “qui provient de la Spirée”, l’ancien nom de la reine des prés.

Pour visionner nos vidéos youtube sur les plantes sauvages comestibles et médicinales, c’est par ici !