Le 6 juin 2021 : une journée porte ouverte sous le soleil

Après une année 2020 sous le signe de la pandémie, l’heure était aux retrouvailles et à la reprise des activités sur le site du Conservatoire Botanique National de Bailleul dans la région Hauts-de-France !

A l’occasion de leur journée portes ouvertes sous la thématique de l’”émulsion botanique”, le Conservatoire a invité le Chemin de la Nature à animer deux balades autour des plantes sauvages comestibles et médicinales locales.

C’est donc dans la bonne humeur et accompagnés de visiteurs passionnés que nous nous sommes élancés sur les sentiers du site de plus de 25 hectares pour découvrir des plantes telles que l’ortie, le pissenlit ou les délicates fleurs de sureau.

L’équipe d’animation et les scientifiques du Conservatoire étaient également mobilisés toute la journée pour des visites passionnantes de chaque section des jardins.

Retour en image et en article sur ce chaleureux événement et un grand merci au CBNBL pour l’invitation !

Qu’est-ce qu’un conservatoire botanique ?

Un Conservatoire botanique assure plusieurs missions, qui s’inscrivent toutes dans la conservation de la flore sauvage et des végétations.

  • Conserver la flore menacée d’extinction, en la préservant dans son milieu naturel, en la cultivant sur des parcelles adaptées sur site, ou en conservant les graines.
  • Étudier la flore locale et ses habitats, en réalisant des relevés et des suivis de la végétation et en identifiant des méthodes de gestion
  • Informer et sensibiliser le public et les collectivités, tant sur la richesse du patrimoine environnemental que sur l’importance de sa conservation.

Ces missions peuvent se résumer en plusieurs grands piliers : la connaissance, la conservation, le conseil et l’assistance, l’information, la formation et la sensibilisation.

Le conservatoire de Bailleul en quelques mots :

Il existe au moins 12 Conservatoires botaniques agréés en France, chacun implantés dans leur région pour une action plus locale. Le Conservatoire de Bailleul est également le Centre régional de phytosociologie, une sous-discipline de l’écologie consistant à étudier les communautés végétales. A ce titre, il abrite la plus importante collection de ressources sur le sujet, un herbier historique et de référence des plantes du nord de la France, des dizaines de milliers de tableaux phytosociologiques.
Ces données ont été numérisées sur la base en ligne DIGITALE2, pour favoriser la consultation des données des informations sur chaque espèce de plante.

Le domaine s’étale sur plus de 25 hectares, et compte des jardin dédiés aux plantes sauvages, aux plantes médicinales, ainsi qu’une grainothèque permettant de diffuser la culture et la conservation des plantes sauvages locales.

Bon à savoir : la grainothèque du Conservatoire permet de récupérer des graines de plantes sauvages gratuitement, à semer dans son jardin grâce aux conseils des scientifiques et des animateurs ! En contrepartie de ce prêt, si les graines ont effectivement germé, il vous suffira de ramener une partie des graines au Conservatoire pour permettre de prolonger l’initiative !

Après avoir formé les animateurs du conservatoire à la cueillette et à la cuisine sauvage, nous étions ravis de collaborer à nouveau avec le Conservatoire Botanique National de Bailleul, d’intérêt public, pour participer à la sensibilisation à l’environnement.

Retour en image sur la formation de trois jours :

N’hésitez pas à consulter leur site web pour les soutenir, surtout si vous vivez dans la région !

Vous souhaitez que notre équipe anime une balade pour votre association/ entreprise / jardin/ tiers-lieu ?

Si vous faites partie d’une structure associative ou entrepreneuriale et que vous souhaitez faire bénéficier à vos employés ou à vos visiteurs d’une formation sur les plantes sauvages comestibles et médicinales, n’hésitez pas à nous contacter sur info@lechemindelanature.com .
Ensemble, partageons la nature au plus grand nombre et diffusons ces connaissances !