Suivez le prochain lancement
de notre formation en ligne

sur les plantes sauvages comestibles et médicinales

alimentation sante naturopathie hygienisme
Naturopathie Vidéos

CONSEILS ALIMENTAIRES ET D’HYGIÈNE VITALE NATUROPATHIQUE

By on 10 janvier 2018

alimentation sante naturopathie hygienisme

Alimentation santé, naturopathie et hygiénisme

Voici notre point de vue actuel sur l’alimentation. Il n’est pas facile de s’y retrouver concernant ce domaine car on trouve tout et son contraire.

Nous ne voulons pas apporter plus de confusions mais plutôt des pistes d’expérimentations à explorer.

Nous n’affirmons rien comme étant une « vérité » ou un dogme à suivre, c’est plutôt un regard inspiré de la naturopathie, de nos recherches et expériences et surtout du bon sens.

Bonne lecture et n’hésitez pas à prendre cet article avec vous lorsque vous ferez vos courses !

Alimentation : (« Avec modération » on freine, « foncez » on accélère)

Quelques conseils pour commencer :

  • Manger avec plaisir, dans le calme et la bonne humeur.
  • Frugalité, finir le repas l’estomac léger, avec une petite faim.
  • Faire 2 ou 3 pauses pendant les repas avec quelques respirations amples.
  • Bien mâcher, rendre liquide les aliments solides et garder en bouche quelque temps les aliments sous forme liquide.
  • Respecter le temps de digestion de chaque repas avant de remanger (environ 3 à 4 heures pour un repas léger et plus pour un repas copieux, jusqu’à 10 heures et plus).
  • Se coucher l’estomac vide, dîner léger et 3h minimum avant de s’endormir.
  • Boire de l’eau de source peu minéralisée (résidu à sec environ inférieur à 200 mg), marques : Rosée de la reine, Mont Roucous, Montcalm, Volcania…, ou filtrée par osmose inverse par exemple. En boire le matin au réveil légèrement citronnée, et tout au long de la journée par gorgées et en dehors des repas (ou très peu), ni juste avant, ni pendant ou peu ni juste après. De 1 à 3 litres par jour.
  • Limiter les associations protéines animales (viandes, laits, œufs) et féculents forts (céréales, riz, pomme de terre, riz, lentilles, pois chiches) au même repas.

 

  • Avec modération :

Sodas, alcool (surtout industriel et pris sans modération), jus industriels, eau du robinet

  • Foncez :
    Jus et smoothies de fruits, de légumes et de plantes sauvages à l’extracteur, au blender ou en bouteille bio, eau de source résidu à sec inférieur à 200 mg/l environ ou filtrée (osmoseur inverse par exemple), kéfir, kombucha. Occasionnellement vin rouge et bière de qualité.
  • Avec modération :
    Café, thé noir
  • Foncez :

Cafés végétaux : chicorée et autres céréales torréfiées, (Yannoh, Bamboo, Favrichon), café décaféiné à l’eau bio, arabica de qualité 1 à 2/J max, thés roiboos, chaï , vert, blanc, tisanes, le tout sans abus. Boire de l’eau pure est important.

  • Avec modération :

Chocolat industriel

  • Foncez :

Préparation maison : Caroube et cacao maigre/cru en poudre à mélanger avec sucre complet et crème d’amande et un peu de purée de noisette) ou pâte à tartiner (Chocolade sans lait de Jean Hervé, Chocolinette)

  • Avec modération :

Gâteaux, biscuits industriels, sucres raffinés blanc et roux

  • Foncez :

Sucre complet de canne, sucre de coco, miel mais consommé seul ou avec des fruits. Barres (Lifebar, Beond, Lubs, Germaline, Biscru), fruits séchés

  • Avec modération :

Sel raffiné (de table)

  • Foncez :

Sel de mer, fleur de sel (2 pincées par jour environ), gomasio, miso, sauce soja bio

  • Avec modération :

Dérivés du blé : baguette, pains divers, biscotte, plats préparés, couscous, muesli, pâte, crêpe

  • Foncez :

Pains au levain naturel, pain Essene, pain des fleurs,  galettes, petit épeautre, épeautre non hybridé, kamut (selon sensibilité au gluten). Céréales sans gluten et légumes riches en amidon : Riz (semi)-complet, quinoa, sarrasin, millet, teff, amarante, cuits à l’eau feu doux, pomme de terre, patate douce, châtaigne, courge, igname, banane plantain

  • Avec modération :

Excès de charcuteries, abats, viandes : rouges, de porc, grasses, gibiers, poissons fumés, grillées. Cuisson au barbecue horizontal, au beurre

  • Foncez :

En quantité modérée : Volaille, petits poissons, fruits de mer, insectes, œufs, biologiques et cuits vapeur douce, façon « wok » avec huiles de coco, d’olive ou de tournesol ou barbecue vertical (Raymond).

Pour une éthique végétalienne: Protéines équilibrées : Algues de mer (nori, wakame, haricot de mer), algues d’eau douce (spiruline, chlorella, klamath), graines germées, plantes sauvages (ortie, lamier, mauve…), pollen frais, miso , jus d’herbe, graines de chanvre, diversité végétale avec légumineuses, céréales, oléagineux et légumes, faire des examens réguliers pour éviter les carences, supplémentation recommandée en vit B12…

  • Avec modération :

Excès de produits laitiers de vache : lait, fromage, yaourt, crème fraiche, sauces, plats préparés, gâteaux

  • Foncez :

Produits laitiers de chèvre et de brebis avec modération et laits végétaux. Crème d’amande, de riz, de coco, laits et yaourts végétaux, fromages d’oléagineux

  • Avec modération :

Fruits non mûrs : par exemple banane sans tâches noires sur la peau, mangues acides et dures et excès de fruits acides

  • Foncez :

Fruits bien mûrs de saison, plus digestes mangés seuls.

  • Avec modération :

Huiles raffinées (type Isio4, arachide), fritures

  • Foncez :

Oléagineux entiers (1 poignée) soit en purées tartinables ou huiles de première pression à froid biologiques (4 à 6 c/soupe), soit 1 à 3 avocat par jour…

  • Avec modération :

Excès de piment, poivre, moutarde

  • Foncez :

Aromates : Basilic, estragon, persil, coriandre, thym, romarin, laurier, plantes sauvages comestibles

Épices douces : curcuma, paprika, gingembre, fenugrec, cannelle, cumin…

  • Avec modération :

Produits de beauté non biologiques

  • Foncez :

Produits que vous seriez capable de manger car votre peau les absorbera, Huiles végétales (argan, jojoba, coco), eaux florales (rose, carotte sauvage), argile, concombre, avocat, savon d’Alep avec minimum 30 % d’huile de Laurier.

  • Avec modération :

Cigarettes classiques, cannabis (surtout moderne)

  • Foncez :

Cigarettes sans additif ni conservateur, ou roulées avec papier et filtres bio au chanvre  y intégrer des plantes sauvages séchées telles que les feuilles de Tussilage, de menthe, sauge…, cigares de qualité sans avaler la fumée. Mais à intégrer dans un rituel de recentrage, de méditation et avec modération, pas tous les jours pour éviter l’accoutumance. Mieux encore, tisanes de plantes relaxantes, sédatives et adaptogènes en remplacement.

Voici une petite vidéo de salades sauvages parfaites pour vos entrées !

Derniers conseils :

Privilégier les produits biologiques et de culture locale et intégrer progressivement une part de cru dans votre alimentation. Conseils à intégrer chacun à son rythme et en restant à l’écoute de vos ressentis et intuitions.

Augmenter progressivement la part des fruits mûrs et des légumes crus et cuits, en salades, en jus, en« smoothies », pesto, wok, soupes à chaque repas.

Les jus, extrait à froid sont un concentré de nutriments, on peut y mélanger fruits, légumes, plantes sauvages, ils reminéralisent, vitalisent, dispensent le corps de digérer et permettent donc d’augmenter considérablement les apports de cru. Ils sont intéressants pour les personnes ne supportant pas les fibres. Il est également possible de les mixer au blender avec de l’eau, un peu de citron et de sauce soja ou de sel, de laisser reposer quelques minutes puis de filtrer soit au chinois soit au sac à jus pour garder un jus nutritif sans les fibres. Les jus d’agrumes sont à consommer avec modération, plutôt l’après-midi et en saison chaude et si vous avez une bonne condition physique et une bonne vitalité.

Les « smoothies »sont des jus plus épais et nourrissants car contenant les fibres. Ils cumulent l’apport calorique, nécessaire à une journée active et l’apport nutritif et permettent d’utiliser les légumes verts crus et les plantes sauvages mélangés à la banane, la mangue, les dattes… les fibres sont réduites en très petits morceaux donc mieux supportées qu’en salade mais en fonction du système digestif de chacun il faudra moduler les quantités.

Il est important de respecter son rythme, en fonction des habitudes qu’on a installé, de son état d’énergie, de santé, et de ses ressentis. On ne veut surtout pas le fameux« effet yoyo » souvent dû aux grandes frustrations.

Si l’ingestion d’un aliment non transformé provoque des troubles, l’arrêter puis le reprendre progressivement pour habituer le corps.

Ce type d’alimentation aide au bon fonctionnement des organes du système digestif en premier lieu, donc à une bonne élimination naturelle (homéostasie) et au maintien d’une bonne santé.

 

exercice physique indispensable

Exercices physiques : (quotidiens, à adapter à chaque constitution)

  • L’excès de sport acidifie l’organisme, l’oxyde, et le dévitalise.
  • Au moins 45min de marche par jour.
  • Il est important de bien s’échauffer, bien respirer et bien s’assouplir
  • Quelques pratiques énergétisantes et oxygénantes : Chi kong, Tai chi, yoga, marche en forêt en étant très présent à sa respiration et à la nature, nage dans la mer ou lac, arts martiaux type Aïkido, Kun Fu, vélo en forêt de préférence.

Exercices de respirations : inspirés notamment du yoga.

Usage de l’eau :

  • Douches écossaises (alterner chaud et froid au moins 3 fois, 10 seconde sur chaque jambe, de bas en haut, terminer par le froid)
  • Bain de siège froid (Mettre toute la région du bassin dans une bassine ou la baignoire, le reste du corps doit être couvert) Ne pas attendre d’avoir froid, la réponse du corps doit être chaude, si ce n’est pas le cas augmenter la température ou/et réduire la durée. Il est possible d’acheter des poches de gel pour périnée (Yokool), 2 ou 3, à mettre dans le congélateur, dès qu’elle n’est plus froide, en changer.
  • Bains chaud, rentrer dans le bain en commençant à le remplir d’eau tiède et augmenter la température progressivement jusqu’à avoir un bain bien chaud, y rester environ 15 minutes, finir avec une douche froide (Cf : bains salmanov), attention en cas de problèmes cardio-vasculaires, demander l’avis de son médecin.
  • Hammam
  • Brossage à sec
  • Sauna (attention en cas de problème cardio-vasculaire, demander l’avis de votre médecin)

 

Voilà en suivant ces conseils, vous allez vous maintenir en forme toute l’année !

Recevez votre livret gratuit

sur les bases de la cueillette et 5 fiches de plantes sauvages communes avec des recettes culinaires et médicinales et rejoignez plus de 40 000 abonné(e)s à notre super newsletter sauvage

Entrez votre e-mail :
TAGS
RELATED POSTS
8 Comments
  1. Répondre

    La rose essentielle

    12 avril 2016

    Excellent article, un grand bravo pour cette rédaction ! Je vois en « feu rouge », le thé noir ? Pourquoi? Que pensez-vous du thé vert ?

    • Répondre

      Christophe De Hody

      15 avril 2016

      Bonjour, feu rouge en excès pour son côté excitant et sa richesse en tanin. Je pense du bien du thé vert mais sans abus non plus. Bonne soirée

  2. Répondre

    CHRISTIANE

    8 janvier 2017

    Bel article . A quoi sert le bain de siège froid ? merci
    Pas facile de prendre le temps de manger en conscience, c’est tout un art.

    • Répondre

      Christophe De Hody

      9 janvier 2017

      Merci. Le bain de siège froid sert à améliorer la circulation surtout dans la zone pelvienne, à augmenter le travail des gonades, des glandes surrénales et des reins, à décongestionner cette zone et la renforcer. Cela donne de l’énergie et améliore le syndrome pré-menstruel et la digestion. Bonne journée

  3. Répondre

    cathy

    8 janvier 2017

    Bonsoir
    Pour l’eau filtrée par osmose inversée, quel appareil recommandez-vous ?
    Merci
    : )

    • Répondre

      Christophe De Hody

      9 janvier 2017

      Bonjour,

      J’ai la fontaine Méllusine mais je pense que d’autres moins chers feraient bien l’affaire. Aujourd’hui je pense que je prendrais un simple filtre à osmose inverse. Bonne journée

  4. Répondre

    Vickie

    13 janvier 2017

    Super article! Il faut que je m’intéresse plus aux bains dérivatifs! J’ai découvert ça il n’y a même pas un mois je dois continuer mes recherches!

    • Répondre

      Christophe De Hody

      19 janvier 2017

      Merci 🙂 Oui c’est une super technique pour améliorer sa santé générale et c’est gratuit. Bonne journée

LEAVE A COMMENT

Recevez votre livret gratuit
sur les bases de la cueillette et 5 fiches de plantes sauvages communes avec des recettes culinaires et médicinales et rejoignez plus de 40 000 abonné(e)s à notre super newsletter sauvage

Entrez votre e-mail :
Rechercher sur le site
Retrouvez-nous sur Facebook