Qu’est ce qu’un herbier ? 

Un herbier désigne une collection de plantes séchées, conservées bien souvent dans des Instituts de botanique. Ces supports permettent aux botanistes du monde entier de comparer les espèces, de les inventorier et de les classer, de disposer d’archives des plantes collectées dans une région…
Ce sont donc des collections très utiles pour la recherche !
Saviez-vous qu’il était possible de constituer un herbier vous même ?
En guise d’activité d’apprentissage, c’est parfait : non seulement vous apprenez à reconnaître les plantes, mais en plus vous en conservez un exemplaire pour ne plus jamais oublier le nom de votre espèce !
Réaliser un herbier vous permettra facilement d’animer des journées d’été, avec des petits comme des grands !

Comment réaliser son herbier ? 

Si certains herbiers de collection sont complexes et très élaborés, il ne faut pas beaucoup de matériel pour créer vos propres planches ! Vous pouvez consulter les sites des jardins botaniques pour des tutoriels, ou suivre le nôtre.
Vous trouverez un tutoriel complet et détaillé dans la formation en ligne du cueilleur pour la réalisation d’herbiers.

Etape 1 : Préparer son matériel
– Des plantes à sécher
– Des ciseaux
– Du ruban adhésif
– Du papier journal ou papier buvard (absorbant)
– Des étiquettes
– Un stylo

Etape 2 : Sécher ses plantes

– Mettre les plantes bien à plat entre plusieurs feuilles de papier
– Ecraser sous une presse ou sous une pile de livres
– Changer le papier tous les 2/3 jours jusqu’à ce que les plantes soient sèches (jusqu’à 2/3 semaines)

Etape 3 : Faire sa planche d’herbier

– Disposer les plantes séchées sur du papier ou dans un cahier
– Les fixer à l’aide de petits morceaux d’adhésif (pour faire comme les pros, vous pouvez utiliser du papier gommé)

Etape 4 : Annoter ses planches

– Remplir une étiquette avec toutes les informations utiles : nom de la plante, date et lieu de cueillette…
– Coller l’étiquette sur la planche

Etape 5 : Stocker ses planches

– Conservez les planches à l’abri de la lumière et de l’humidité pour préserver leurs couleurs.
Et voilà ! Votre première planche d’herbier !

Nous vous rappelons que la cueillette sauvage comporte des risques, que vous pouvez découvrir ici. Il est indispensable d’être sûr à 100% de vos identifications avant de consommer une plante, quelle qu’elle soit. Dans le cas de l’herbier, attention à vérifier que votre espèce n’est pas protégée avant de la cueillir !

Pour apprendre à cueillir 6 plantes sauvages faciles à trouver et à identifier, découvrez notre newsletter gratuite.

Pour en savoir plus sur les plantes sauvages, vous pouvez consulter nos vidéos Youtube.

Et pour vous lancer dans des formations en ligne sérieuses et pédagogiques sur ces sujets, rendez-vous sur la page de nos formations. Vous pouvez tester nos plateformes au travers de la démo de la formation du cueilleur. L’inscription est gratuite !

Pour pratiquer la cueillette et échanger avec notre communauté de cueilleurs vous également rejoindre notre groupe facebook !