La nouvelle formation en ligne

sur les plantes sauvages comestibles et médicinales

arrive bientôt !

eglantier cynorhodon
Botanique Herboristerie Naturopathie Vidéos

[vidéo] L’églantier, votre meilleur allié pour l’hiver

By on 26 décembre 2017

Toux, gorge prise, vous cherchez un remède contre le froid ?  Bonne nouvelle : les faux-fruits de l’églantier appelés cynorhodons seront votre allié pour traverser l’hiver. Il est encore temps de cueillir ces bonbons bourrés de vitamine C !

Un peu de botanique

L’églantier, cet arbrisseau qui pousse spontanément chez nous, est utilisé dans les haies, en lisière de bois. On peut le trouver jusqu’à 2000m d’altitude. Ses rameaux, ou branches, partent du sol, sont arquées et peuvent atteindre 3 mètres de hauteur. C’est à ça qu’on le reconnait d’ailleurs. Ces tiges dressées sont munies d’aiguilles aiguisées, très agressives, en forme de canines, d’où son nom de rosier des chiens.
Ses feuilles sont alternes et composées, et comprennent de 5 à 7 folioles.
Les fleurs sont appelées églantines et ont un arôme très intense tout de suite après l’éclosion.
Les fruits, que l’on appelle cynorhodons (ou églantine, « gratte-cul »), sont en fait de faux-fruits. La partie renflée rouge, à maturité vers le mois d’octobre, est le réceptacle de la fleur, qui a grossi. Dans ce réceptacle se trouvait l’ovaire, qui a donné les vrais fruits, ou akènes. Il y a des poils à côté des fruits, ils démangent et peuvent irriter la peau et les muqueuses. Ils sont d’ailleurs utilisés comme poil à gratter. On peut ouvrir le cynorhodon, retirer tous ces poils et les fruits secs (également riches en lipides) à l’intérieur, pour ne manger que le réceptacle rouge.

De nombreuses propriétés

La pulpe de ces « faux-fruits » est un concentré de vitamine C. Ils sont également très riches en anti-oxydants. ils vous accompagneront tout l’hiver, pour lutter contre les refroidissements, les pharyngites, et prévenir les maladies respiratoires.

Contenant des anti inflammatoires, on les recommande également, pour les problèmes d’arthrite.
Nous allons voir (ci-dessous) comment les utiliser en cuisine, pour se faire du bien tout en se régalant, miam !
Les usages
Que faire avec les fleurs ?
  • Aromatiser les vins doux, les vinaigres de pommes ou de cidres
  • Les cristalliser dans le sucre, pour les desserts
  • Très odorantes et délicates, on utilise les fleurs en parfumerie.
  • Faire macérer les pétales secs dans l’huile de jojoba pour en faire des huiles de beauté
Comment utiliser les cynorhodons ?

Le goût est assez acidulé, et peut aussi être sucré et doux lorsqu’il est bien mûr. Comment s’en régaler ?

  • En confiture, en gelée, en faire du ketchup mélangé à de la tomate
  • En les mixant entiers avec de la compote de pommes et de la purée d’amandes, en prenant soin de tout filtrer dans une passoire fine.
  • Les faire sécher et les déguster en tisanes avec un mélange de feuilles séchées, ou en faire des liqueurs.
  • À intégrer dans un plat traditionnel tchèque ou slovaque, qui ressemble à un bortsch.

Recevez votre livret gratuit

Rejoignez les plus de 40 000 abonné(e)s à notre super newsletter sauvage

Entrez votre e-mail :
TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

Recevez votre livret gratuit
Rejoignez les plus de 40 000 abonné(e)s à notre super newsletter sauvage

Entrez votre e-mail :
Rechercher sur le site
Retrouvez-nous sur Facebook