Le ginkgo biloba est une plante intrigante : seul représentant de sa famille, les Ginkgoaceae, il se couvre de feuilles dorées à l’automne, pour notre plus grand bonheur !
On le surnomme également “arbre aux quarante écus” en raison de la forme de ses feuilles.

On prête à ses feuilles de nombreuses vertus médicinales, dont certaines ont été étudiées en laboratoire. Ses feuilles ont des propriétés anti-oxydantes. On lui attribue des vertus pour la mémoire et les troubles cognitifs.

Il s’agit d’une plante dioïque, dont les organes mâles et femelles sont séparés sur des arbres différents. Les femelles produisent un fruit à l’odeur nauséabonde, qui rappelle un peu celle du vomi ! C’est pour cela que les espaces urbains utilisent surtout les individus mâles pour décorer les rues.
Dans le bois de Vincennes, il est possible de rencontrer un Ginkgo femelle : découvrez le dans cet article.

En revanche la noix à l’intérieur des ovules femelles est comestible, à condition de bien la cuire. Elle est préparée en Asie, et aurait des vertus aphrodisiaques. Abstenez-vous de la manger crue, car elle est toxique !

Pour retrouver toutes nos vidéos, rendez-vous sur la chaîne Youtube du Chemin de la Nature.