Botanique Cuisine sauvage

J’y tiens comme à la prunelle de mes… arbres !

By on 30 janvier 2020


Prunus spinosa, l’épine noire, ou le prunellier vous fournira en surprenants fruits blets en hiver, au petit goût de prune et plus ou moins âpres.

Vous pourrez en faire des sauces, des apéros, des liqueurs, des lactofermentations, des confitures, autant de modes de préparation qui vous permettront de contourner son âpreté initiale pour en faire un vrai trésor !

RECEVEZ GRATUITEMENT PAR MAIL

tout sur nos 6 plantes sauvages comestibles et médicinales préférées et les règles de cueillette à connaître !


Entrez votre e-mail :
TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RECEVEZ GRATUITEMENT PAR MAIL

tout sur nos 6 plantes sauvages comestibles et médicinales préférées et les règles de cueillette à connaître !


Entrez votre e-mail :
Rechercher sur le site
Retrouvez-nous sur Facebook